15 février 2018 Grossesse 4 mois

Et la magie de la grossesse continue... Après 12 semaines de galères et de mutation, serais-je en train d'apercevoir la lumière au bout du tunnel ? Comme par enchantement, mes nausées se sont envolées du jour au lendemain ! Incroyable comme si nous avions un compteur intégré dans le corps. Je sens que je passe un cap, mon corps est en constante adaptation, tout bouge à l'intérieur. J'ai parfois des pertes d'équilibre car mon centre de gravité est en train de se déplacer vers l'extérieur. Conséquences de la grossesse ? certaines postures de yoga me demandent encore plus de concentration. Qu'est ce que cela va être d'ici quelques semaines !

Sur le plan médical, le 4ème mois est sportif :

Étant à Paris, il faut s'organiser !!! C'est presque militaire. L'anticipation est le maître mot :

  • Choisir son hôpital et réserver sa place pour accoucher: et j'opte pour la solution d'être suivie et accouchée par le gynéco de l'hôpital suite aux recommandations de mon médecin généraliste. Du coup, me voilà avec un mec comme gynéco... Gloups, je dois passer le cap !
  • Caler toutes les échos et les rendez-vous : Après qu'il ait accepté mon dossier, me voilà avec des rendez-vous calés jusqu'au mois d'avril ! J'avoue que c'est stressant et moi qui ne vais jamais chez le médecin, et très rarement à la pharmacie en temps normal, j'ai l'impression d'être envahie par la médecine ! Et puis, tous ces rendez-vous, il faut leur trouver une place... Et quand on travaille en même temps, votre agenda devient un TETRIS géant ! Les cours, les agendas des coachs à gérer, les tournages à caler et des clients à chouchouter, les trajets à effectuer dans une ville au bord de l'explosion quotidienne...ça fait beaucoup... Il en faut des séances de yoga pour prendre du recul...
  • Rencontrer la sage-femme : Vous savez, cette bonne fée qui n'est autre ma cousine ! Oui j'ai opté pour un travail en famille, je suis très clanique... et elle m'annonce que j'ai 7 rendez-vous à caler pour être au point avant l'arrivée de Pépito ! Là, j'explose de rire tellement tout cela me paraît irréel. J'ai l'impression de basculer sur une autre planète ! Je me suis sentie dans un sens accompagnée par toute cette mise en place, mais aussi submergée de rendez-vous pas prévus à titre perso !!

Et dans tout cela, comment il va Pépito ?

pépito 12 semainesNous avons fait notre petit bonhomme de chemin et avons passé le cap des 3 mois. Ce petit œuf magique est bel et bien accroché et a choisi de rester. Je suis aux anges. Pépito se porte hyper bien et je pense même que ce bébé a un tempérament déjà bien trempé ! Lors de cette première échographie à l'hôpital, nous avons ( la sage femme, mon compagnon et moi) tenté pendant 1 heure d'apercevoir son profil pour faire les vérifications mais il en avait décidé autrement. On s'y est repris à 3 fois. Je me revois en train de sauter à cloche-pied pour le secouer et tenter de le faire bouger. Mais non ! il nous tournait le dos, se grattait la tête mais n'était pas décidé. Cela nous a permis de voir sa magnifique colonne vertébrale et d'admirer la magie de notre corps. Néanmoins, je reste persuadée qu'il a le caractère têtu de son père ? lol J'ai aussi fait tous les tests, oui parce que à 35 ans vous êtes "vieille" et vous basculez dans la catégorie "grossesses qui commencent à être à risque" ! ça fait plaisir :) Mais je m'en fous car Pépito a décidé de rester ! Ah, oui au fait, après cette écho, impossible de continuer à l'appeler Pépito ! J'ai eu la preuve devant mes yeux qu'un petit être était en mouvement et il ne ressemblait plus du tout à une graine; mais a un petit bébé tout chou. De Pépito, il est passé à BEBE !!! C'est un vrai cap dans ma tête. Je peux me laisser complètement glisser dans cette nouvelle vie sportive remplie d'amour...

Bon, n'empêche que pour paraphraser une amie : " Bébé organise sa chambre" et sur le plan physique se traduit par :

  • un ventre douloureux car ayant les abdos très compacts, mes organes sont mis à rude épreuve. C'est un peu comme faire le grand écart quand vous êtes raide comme un manche à balai :) Les organes se déplaçant, ma tablette de chocolat s'écarte pour faire de la place, le muscle le plus profond, le transverse s'étire encore et encore, sauf que c'est tout l'inverse que je lui ai jusqu'à présent demandé ! Du coup, mon ventre me gratte, j'ai l'impression que ma sangle abdominale va exploser... et comme les abdos sont accrochés dans le dos, tout bouge !
  • le nerf sciatique droit me lance car la position allongée sur le coté la nuit étire fortement les muscles des fessiers, les ligament du bassin. Bassin qui est en mutation, qui s'ouvre... Allez + 5 cm de tour de fesses mais c'est pour la bonne cause !

Sur les conseils de mon généraliste, je file chez le kiné pour m'aider à faire de la place... Allez hop: 12 séances à caler dans l'agenda. Pour moi c'est la révélation : Je dois aider mon bébé à trouver sa place au quotidien, car plus il sera à l'aise, plus je serais en mesure de bouger et être détendue.

La stratégie quotidienne du 4ème mois ? Gagner en souplesse

  • la taille,
  • les abdos
  • l'avant des cuisses
  • détendre le bas du dos pour soulager la colonne et la garder bien mobile.

Du coup, je suis heureuse de partager avec vous une de mes séances de yoga en vidéo pour vous aider à faire de la place et faire corps avec Bébé... Elle dure 30 minutes...

La suite au prochain épisode car j'ai encore pas mal de chose à vous partager ! N'hésitez pas à partager aussi vos souvenirs ou conseils. C'est toujours intéressant de connaître aussi votre aventure !

Namasté !

Julie,