16 septembre 2018

bboard4 mois quasiment que j'ai accouché. Que le temps passe vite ! Il y a pile 1 an, j'apprenais que j'allais être mère... Et me voila quinze jours après avoir fait ma rentrée. Je me pose quelques instants pour faire un petit bilan :

Une rentrée, un nouveau départ !

Comme pour tout le monde, la rentrée est synonyme de nouveau démarrage. Mais ça l'est d'autant plus quand vous avez chez vous avec un nouvel habitant :) C'est vraie petite une révolution ! Alors avant, la "freak control " que j'étais vous aurait dit qu'il fallait tout anticiper : le problème 1 qui allait arriver puis le problème de la solution que vous aviez trouvé pour votre problème 1. Puis le 2ème problème inhérent au 1 problème... Vous me suivez toujours ? Toujours avoir une longueur d'avance, voir 2 ou 3 même car on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Tout border, caler, décaler, réorganiser et c'est ainsi que je menais mon entreprise, ma vie...

Et puis STOP ! 9 mois pour mûrir, observer, ressentir et finir presque 4 mois plus tard par dire : c'était cool mais je n'ai plus envie de ça !

Aujourd'hui, je me sens apaisée, et beaucoup plus clairvoyante. Un peu comme si ma grossesse m'avait forcée à m'arrêter pour regarder tout autour (normal, je ne voyais même plus mes pieds !) et me poser les bonnes questions.

Alors, j'ai dit STOP :

  • à l'agenda surchargé (bon, pas tout à fait ces 15 premiers jours car c'était la remise en marche mais les semaines qui arrivent sont vachement plus sympa).
  • aux rendez-vous "perte d'énergie". Oui, vous savez, les rendez-vous qui vous bouffent toute votre énergie et dont vous savez avant d'y aller qu'ils ne servent à rien. Si si, au fond de nous, on le sait. Si on se fait confiance, que l'on respire, on la voit la réponse en gros : "NI VAS PAS, TU TE FATIGUE POUR RIEN, CE N'EST MÊME PAS UN MOMENT SYMPATHIQUE !"
  • aux aller-retours fatigants. Mieux vaut perdre de l'argent que son énergie qui pourra être mise à profit pour créer des choses qui rapportent plus tant sur le plan perso, que pro.
  • aux "mangeurs d'énergie". Toutes les personnes qui veulent être vos "amis" pour pouvoir dire qu'ils vous connaissent, vous côtoient pour toutes sortes de raisons qui leur sont propres. Ou parce qu'ils vous font croire que vous avez besoin d'eux alors qu'en fait, c'est eux qui ont besoin de vous. Oui, oui, je suis sûr que vous aussi voyez de quoi je parle. On a tous dans son entourage des "mangeurs d'énergie". Alors, il fut un certain temps, cela apparaissait agréable d'avoir l'impression d'être entouré d'"amis". Cela peut parfois rassurer mais en fait, quand on y pense, c'est simplement que rester seul fait peur. Et brasser de l'air et des gens donne l'impression d'exister et d'être moins seul. Mais en réalité, c'est bon d'être debout face à soi même ! Juste en tête à tête, faire corps avec soi pour pouvoir être apaisé et donner de bonnes ondes à ceux que l'on aime profondément.

Et j'ai ouvert les bras :

  • à mon bébé qui tous les matins me sourit avec une telle intensité que les rayons du soleil paraissent faibles. C'est une chance incroyable.
  • à la main tendu de mon compagnon qui tous les jours me montre que nous sommes une famille, une équipe et qu'il n' y a pas de mauvaises tâches.
  • à l'organisation d'un planning plus logique qui prend en compte tous les aspects de ma vie : famille, business, mes petits plaisirs de fille
  • à ma capacité de dire NON sans me sentir honteuse ni culpabiliser. La fermeté n'est pas de la méchanceté !
  • à moins de stress. Prendre du recul, aller à mon rythme et faire de mon mieux. Viser la qualité plutôt que la quantité. Être humaine tout simplement.

Et tout cela et bien c'est un kif de chaque instant ! J'ai repris mes cours, réorganisé mon planning. Je suis toujours aussi amoureuse de mon métier, mais il passe après ma famille. Mes clients m'ont manqué et je suis heureuse de les retrouver. J'ai laissé mon scooter pour le vélo électrique. Ce qui m'oblige à voir la vie plus cool au rythme de mon pédalage.

Et Physiquement ?

Ça va aussi ! Mon corps retrouve ses marques, ses formes. Un peu de patience encore pour la peau. Je sais que pour certains vous avez l'impression que j'ai absolument récupéré . Mais pas tout a fait : 9 mois pour faire et 9 mois pour défaire. Alors, oui je rentre dans mon 38 mais je n'ai pas encore retrouvé toutes mes sensations :

  • Mes abdos sont encore un peu faible. Ils ont besoin de temps.
  • Mon endurance musculaire est en cours de travail. Là aussi, il faudra encore du temps.
  • Ma souplesse revient peu à peu. N'oubliez pas que j'ai eu quelques soucis au niveau du bassin. Alors, je suis prudente et confiante.

J'ai repris la course à pied à la cool et mon yoga est mon compagnon de tous les jours, ma philosophie de vie !

Petite nouveauté : une tendinite à l'épaule gauche. Oui, oui, mon bébé est un peu lourd ! Alors passage obligatoire chez l'ostéo ! En fait rien de déplacé... Juste de très grosses tensions dans les trapèzes, l'épaule gauche (je suis gauchère), et la nuque bien raide. Au bout d'1h30 de manipulation, je retrouve mon épaule. J'ai appris que les hormones qui inondaient le corps de la femme enceinte étaient responsables de la laxité des tendons et ligaments. Et donc, avec la reprise du sport (un peu intense pour ma part), mon corps était plus sujet à des tendinites.

Voici donc les dispositions que j'ai prise pour m'aider à retravailler et vivre ma vie de maman sans trop de dégâts :

1 # Je bois de la chlorophylle avec mon eau minérale : 1 à 2 cuillère à soupe par jour dans ma bouteille d'eau. C'est un alcalinisateur, et permet donc de limiter l'acidité dans le corps et donc de lutter contre les inflammations. Au delà de ça, c'est un drainant naturel qui m'aide à éliminer mon petit gras ;)

2 # Je limite la viande : acide pour le corps. 2 à 3 fois dans la semaine.

3 # Je consomme beaucoup de légumes à feuilles vertes. Là encore parfait pour limiter l'acidité dans le corps.

4 # Je mets du Curcuma dans tous mes plats. C'est l'épice contre les inflammations !

5 # Je glace mon épaule quand j'ai mal puis je me couvre bien pour garder mon dos au chaud.

6 # Je fais de la cryothérapie : idéal pour les tendons, mais aussi le sommeil qui aide à la récupération !

7 # J'utilise encore plus mon écharpe de portage !

Bon, j'espère que votre rentrée s'est bien passée aussi et que vous prenez soin de vous !

Julie,