Lundi 30 avril 2018 Ju enceinte 8 mois On y est presque, je termine cette semaine mon 8ème mois de grossesse ! 34 semaines que mon petit alien se développe et grandit chaque jour un peu plus. 8 mois, que mon corps est en pleine mutation et je finirai presque par vous dire que j'en ai pris l'habitude ! De la 31ème à la 34ème, c'est le mois de transition... Le moment, où je me dis : "c'est bon, je peux arrêter de donner mes cours, de courir dans tous les sens." Je crois que j'ai réussi mon challenge personnel, celui de faire en sorte que ma société tourne sans être en train de donner mes cours. Ni de me déplacer dans tous les sens... C'est aussi celui me dire tous les jours que tout ira bien, et que les choses n'arrivent jamais au hasard. Lorsque l'on arrive à prendre un tant soit soi peu du recul, nos angoisses s'atténuent et laissent place à ce qui nous est juste.

Physiquement,8 mois de grossesse...dernière télématin

Ce sont 12 kilos pour le clôturer ! C'est lourd, et pas tous les jours facile mais je sais que moins je bouge, plus il est difficile d'aider mon corps. L'inaction n'a donc pas été mon mantra pour palier à certaines douleurs, au contraire... Depuis la semaine dernière, j'ai arrêté de travailler... Enfin de donner des cours plus exactement, mon corps a besoin de repos, et bébé de temps off pour se développer !

Je ne vous cache pas qu'il a été très difficile pour moi d'accepter cette idée. Je n'ai jamais arrêté de travailler en fait ! Des vacances par-ci par là comme tout le monde, mais étant hyper active et passionnée par mon job, je n'avais jamais fait de break parce que mon corps ne me l'avait jamais vraiment demandé non plus ! Ce que je retiendrai de ce 8ème mois, ce sont les arrivées de crampes soudaines : les adducteurs, le poplité sous le genoux, les quadriceps parfois et de petites crampes dans les mollets. Cela arrive surtout quand je suis assise, parfois allongée. Ça me chope d'un coup telle une morsure puis disparait aussi vite que c'est venu. L'autre jour, c'était à une terrasse de café avec des amis. Je me suis levée comme une balle et me suis tortillée pour étirer mon adducteur ! lol Vous auriez vu la tête de mes amis. Ils pensaient que j'avais perdu les eaux... Moment de panique avant que je puisse rire et leur dire que c'était une crampe de grossesse !

Sur le plan médical :

J'ai réussi à caser tous mes rendez-vous avec ma bonne fée la sage femme... Dès mon arrivée à son cabinet, je me demande "à quelle sauce vais-je être mangée ?" mais surtout, qu'est ce que je vais encore devoir retenir sans paniquer :)

Tout y passe :

  • les biberons avec les quantités,
  • le nombre d'heures entre 2 tétées,
  • le bain en binôme avec Chéri-chéri,
  • la respiration pour l'accouchement,
  • le jour J, le retour de couche,
  • la valise de bébé, la mienne...
  • Le timing des contractions...

Et pour terminer, et recommandé par mon gynéco-obstétricien, l'acquisition de mon coach périnée : l'EPI-NO !

Vous savez ce que c'est ??

C'est un appareil remboursé par la sécurité sociale qui a pour fonction de travailler votre muscle périnée pour qu'il puisse suffisamment s'étirer le jour de l'accouchement et ainsi éviter la fameuse épisiotomie tant redoutée par les femmes. Normal, qui a envie de subir un déchirement de son intimité ? ;)

Alors, moi je mets toutes les chances de mon coté et utilise cet appareil depuis 10 jours à peu près tous les jours... Si vous ne connaissez pas, voici le lien pour vous renseigner et bien vous préparer.

Coté arrivée de bébé, ça donne quoi ?

Je vis chaque jour comme une aventure... A ce stade mon bébé pèse déjà 2,3 kg. Il est assez actif le jour et oh bonheur, dort la nuit. Je sens que nous allons bien nous entendre s'il me garde ce rythme à la sortie !! J'ai réussi à acheter la poussette mais c'est chéri-chéri qui l'a montée car pas la force de m'y coller lol Nous avons opté pour la poussette 3 roues Cross Peg Perego qui me permettra de courir un peu et d'être aussi bien en Champagne dans les chemins tout terrain qu'à Paris. Elle ne pèse que 10 kg et facilement pliable. Et oui, faut pas non plus se renier ! Coach un jour, coach toujours... J'ai aussi totalement craqué pour les premiers vêtements de bébé.



Ma stratégie est la suivante : pas d'habits de naissance mais directement du 1 mois ! Et puis quelques craquages pour des tenues 3 mois car je n'ai pas su résister. Je me vois peu à peu glisser du coté neuneu de la future maman qui va jouer à la poupée ! Je n'imaginais pas pouvoir en arriver là un jour. Il faut dire qu'il m'aura fallu quelques mois pour réaliser dans ma tête que j'allais être maman.

Julie gym 8 moisCoté sport...

On ne va pas se mentir, quand vous êtes lourde, cela devient de plus en plus difficile de bouger mais reste nécessaire. Durant ce dernier mois, j'ai continué les cours de yoga, les cours de Yog'n Dance qui mixe du cardio-dansé, du renfo et du yoga, certains cours de renforcement musculaire avec mes clients particuliers. Cela m'a pris beaucoup d'énergie, et j'avais de très gros moments de fatigue. Mais avec des temps de repos, c'était gérable. Pour mes séances persos, j'ai continué le yoga avec pour objectif accélérer ma circulation sanguine, étirer mon bassin pour qu'il puisse m'aider lors de mon accouchement. J'ai aussi continué à faire de petites marches, mais pas facile car bébé m’appuie beaucoup sur la vessie et si je m'aventure trop loin, c'est la cata pour revenir !!! lol

Mes aides précieuses en ce 8ème mois :

  • Tous les matins une gélule de magnésium pour limiter les crampes, détendre et aider mon transit à se réguler. Si si, ça marche bien !
  • Mes séances de yoga pour la circulation sanguine, assouplir le bassin
  • Les bas de contentions pour les longues journées en voiture, devant l'ordi...
  • L'accessoire GRID pour soulager mes muscles crampés et dormir les jambes surélevées
  • Ma bouteille de chlorophylle à boire toute au long de la journée pour limiter l'acidité dans mon corps
  • 1 massage par semaine pour me détendre

Courage à toutes les futures mamans !

Julie,