Accueil > Le blog

9 mois de grossesse : Entre peur et excitation

10 mai 2018 Gym ju 9 mois

Nous y sommes ! La dernière ligne droite ! J'ai l'impression que ces 9 mois sont passés à la fois très rapidement et très lentement. J'ai hâte que mon bébé arrive et dans la même seconde, j'ai peur de ce bouleversement de vie. Plus rien ne sera jamais pareil. Cela fait 15 jours que je suis en congés maternité, ce n'est pas facile de dompter la working girl qui est en moi. Entre l'arrêt de mon travail et la diminution du sport, ça commence à faire beaucoup. Comment je fais pour éliminer toute cette énergie en moi ? Et surtout, comment je fais pour que mes habitants là-haut dans mon cerveau se calment un peu ? lol

ju 9 mois boisUne semaine après mon arrêt, nous sommes partis avec Chéri-chéri en Champagne pour couper avec l'environnement trop speed parisien. La maison du bien-être m'a accueillie les bras ouverts. J'ai pu dormir, me poser, buller, tenter de faire un peu de jardinage mais mon ventre étant très imposant, toutes les tâches du quotidien sont un challenge à accomplir : ramasser une pince à linge au sol, ou prendre la panière à linge, manger sans se tacher ! La distance étant trop importante entre mon assiette et ma bouche !! Ah c'est glamour les dîners en tête à tête ! La position allongée est inconfortable, assise aussi, debout trop longtemps. Reste la position latérale de sécurité qui me va bien. Mais passer la journée ainsi, ce n'est pas possible !

Nous rentrons à Paris la semaine suivante... Je suis en semaine 36 de grossesse. C'est le choc ! Je suis prise d'angoisses nocturnes... Que de remous dans ma tête ! Je me bats avec les habitants de mon cerveau et dieu sait qu'ils sont nombreux.

Pour la première fois depuis longtemps, j’ai peur. Peur du lendemain auquel je ne devrais pas penser car seul le moment présent compte. Peur de l’accouchement, démarrage de cette nouvelle vie. Peur pour ma vie, celle de mon bébé, de mon compagnon... Bref, vous voyez bien de quoi je parle ! Mon mental me joue des tours, je le sais, je le vois faire... Alors, j'essaye de laisser les émotions juste m'envahir, me traverser non s'installer ! C'est là le plus dur... Je sais que c’est le passage nécessaire pour mettre en place ma nouvelle vie. Le Yoga est alors une aide précieuse...

Physiquement, comment je me sens ?

Je me lève de plus en plus tard vers 9h30 presque tous les matins. C’est que j’en avais vraiment besoin. Car je suis plutôt à me lever à 6h-6h30 habituellement. En ce dernier mois de grossesse je suis à + 13 kg et je sens bien qu'ils sont là. ;) Alors certains me diront que ce n'est pas beaucoup mais à porter au quotidien c'est un sacré poids surtout pour le dos et le bassin. Pour rappel, la prise de poids dite "normal" pour un enfant est de 8 à 15kg selon les médecins. Alors faites tout de même attention les filles si vous basculer de l'autre coté de la balance ;) C'est bien de se faire plaisir, mais gardez en tête que votre bébé prend de plus en plus de poids lors de ce dernier mois et que 60% de ce que vous manger sont pour lui, mais vous gardez les 40% restants !!!

Au niveau de ma circonférence, je suis à + 30 cm de tour de taille !! Je crois que j'ai tout pris dans le ventre. ju ventre 9 mois Heureusement pour moi, je n'ai pas de grosses douleurs dans les lombaires. Mais quand je me regarde de profil, j'en ai presque le vertige tellement ma colonne est creusée. Qu'est-ce que le corps est magique !

A ce stade, ce qui m'est le plus désagréable, c'est ma circulation sanguine. Étrange comme sensation, moi qui n’avais pas plus de problèmes que ça hormis quand je fais de très longs vols. Je me dis que c’est comme si je faisais tous les jours un Paris Pondichéry. ;) Pour remédier à mon problème, je porte tous les jours des bas de contention ou mes jambières de compression pour la course. Un vrai bonheur car vous pouvez être pieds nus avec une grande jupe et personne ne voit rien ! Et tous les matins, j'ai mis en place une routine de yoga pour m'aider. Elle dure 10 min et me soulage instantanément.

Voici en gros quelques exercices tiré de ma routine de yoga :

  • assise jambes tendues, les cercles de chevilles et poignets (20 cercles)
  • le chien 3 pattes tête en bas ( 4 x de chaque jambe)
  • sur le dos, cercles de chevilles en gardant le pied en direction du plafond (20 cercles)

Coté digestion : Je ne parviens plus à digérer correctement. Bien que mon ventre soit descendu, ma digestion reste compliquée. J’ai des remontées gastriques à chaque repas. Alors j’essaie de moins manger pendant les repas et de faire plus de collations. Je craque néanmoins plus facilement pour des bêtises : les petits écoliers par exemple !!

Sur le plan médical :

Le 14mai, j’ai rendez vous avec les sages-femmes de Necker pour faire l’un des derniers points avant la livraison de mon colis tout doux !

Au programme : vérification de la position de bébé et du col de l'utérus, test urinaire et monitoring. Visiblement pas de stress à avoir, bébé n'a pas prévu de descendre tout de suite.

J’entends le cœur du bébé battre, et battre et battre fougueusement. Je vérifie de mon côté, sur ma montre connectée et oui, on est pas coach pour rien ! Mes battements cardiaques sont à 56 bpm. Ce qui est tout à fait normal malgré 13kg en trop je reste une sportive ;). Par contre le cœur de bébé lui bat à 130 bpm. Ce qui correspond à la moyenne basse (de 120 à 160bpm) et que bien souvent lorsque le bébé sent les électrodes, il se met à bouger. C’est exactement ce qu’il se passe: une petite danse de notre bébé au contact des électrodes !!!

Bon et bien il n' y a plus qu'à vivre nos derniers instants de couple sans enfant. Nous terminons ta chambre, installons les dernières étagères, faisons ton lit, lavons tes vêtements... Quelles sensations !!! Attendre ce petit être, tout préparer sans le connaître...

7 jours plus tard, tu arrivais... Après 3 jours et 3 nuits de contractions. C'était dur, intense, et à la fois magique. Pas d'épisio, pas de déchirures. Merci EPI-NO, merci cher professeur, merci à ma bonne fée Sage-Femme et cousine Nathalie Derangère...

pieds CRMerci à toutes les personnes qui m'ont entouré durant cette grossesse qui a changé ma vie : ma mère, ma grand mère, ma tante, le doc, Thib, mon amoureux si précieux mais cela va de soi. Mes copines et toutes les personnes dont je n'ai pas besoin de mentionner le nom qui se reconnaîtront, mes élèves chéris...

Lundi de Pentecôte. Le lundi 21 mai 2018 à 18h54, je t'ai attrapé par les poignets et je t'ai posée sur mon ventre... Merci ma Charlie-Rose d'être entrée dans nos vies 10 jours avant la date prévue. Tu as choisi ton moment, ton timing, et c'est magique.

Je crois que je peux te dire que Nous sommes nées le 21 mai 2018.

La suite, je vous la raconterai dans un livre...

Mes aides précieuses durant ce dernier mois :

  • Huile anti-vergetures de Weleda
  • Mes bas de compression BV Sport
  • Epi- No pour entraîner mon périnée presque tous les jours avant le jour J
  • Mes lectures : Mon corps après Bébé de Bernadette de Gasquet (un peu puriste sur les bords mais intéressant), le livre de France Carp : Anatomie d'une vie de femme épanouie qui m'a vidé la tête avant l'arrivée de Charlie-Rose. Une bonne dose de déculpabilisation :)

Belle journée à vous tous !

Julie,

Une séance de yoga en attendant bébé

Vous êtes enceinte et ne savez pas quoi faire pour rester en forme enceinte ? Voici une petite séance de yoga en attendant votre bébé. Bouger pendant votre grossesse est nécessaire pour :

A vos tapis les filles, et dites vous toujours : je fais comme je peux !!

Julie, votre coach

5 mois de grossesse : bébé bouge !

2 mars 2018 Julie 5ème mois grossesse

Comment vous résumer mon 5ème mois ? Vous dire que j'ai réussi à lâcher complètement prise, que je suis zen comme jamais. Qu'entre la 18 ème semaine et la 22 ème semaine de grossesse tout n'est que merveille et sérénité ? Et bien, non je n'en suis pas encore là :))) Le seul mot pour moi qui qualifie ce mois est : BOUGE !!!

Et la métamorphose physique continue :

C'est hyper décomplexée que je vous annonce mon + 5kg et 5 cm de tour de fessiers lol ! Pour ce qui est de ma circonférence, c'est un + 11 cm de tour de ventre. Je vais vous faire sourire, mais avant quand je m'allongeais sur le dos, et que je relevais la tête je pouvais voir toute mon anatomie jusqu'aux orteils. En ce 5ème mois, c'est fini et ce n'est que le début !! Perturbant au niveau des repères tout de même :)

Petite réflexion très personnelle au passage... Je suis fatiguée de voir certaines filles "fitness skinny" faire n'importe quoi avec leur corps pendant leur grossesse. Entre exercices inappropriés, photos prônant la minceur enceinte, elles véhiculent une mauvaise image de la femme, du métier et renvoient à de nombreuses femmes non sportives de mauvaises choses culpabilisantes. Etre enceinte, c'est accueillir un bébé et accepter un changement pas simple certes, mais un changement de corps et donc il est nécessaire d'adapter ses séances, son rythme et bannir certains exercices. Le sport enceinte est très bien, mais dans le respect de son corps. Surtout que des études ont montré l'importance de l'activité physique sur l'amélioration des apports en oxygène au bébé et surtout le "Zen-atitude" de la maman ;)

Et la peau dans tout cela ? Je fais hyper attention et mets depuis le 1er mois de ma grossesse l'huile Klorane " Huile vergetures Grossesse et Allaitement" à l'amande douce 2 à 3 fois par jour. Je dois dire que sa texture est sympa, peu épaisse mais très hydratante. Son odeur est douce et peu prononcée ce qui est d'autant plus agréable quand tout vous donne la nausée ;). A ce stade de ma grossesse, ma peau n'a pas bougé, excepté mon nombril qui change de forme. Il est plus plat. C'est étrange au toucher lol Je n'ai aucune trace, marque, vergetures ou autres surprises ... alors si vous ne savez pas quoi mettre, je vous la recommande vivement.

Tournage FA yogaCoté job ça donne quoi sur la Working Girl un peu "freak control" ?

J'ai enchaîné les tournages pour Télématin, Téva, et pour mon entreprise... Je me sens en forme. Je fais corps avec mon bébé. I l semble avoir trouvé sa place ce qui me permet de pouvoir bouger presque comme je veux. Alors, je ne vais pas vous mentir, les tournages sont plus lents que d'habitude car je suis vite essoufflée. Du coup, je fais moins de prises, et cela me préserve. J'ai aussi remarqué qu'à chaque fin du tournage, mon ventre était plus gros, comme si mes muscles s’étaient détendus. C'est ça de plus en place utilisable pour bébé ! Je suis aussi partie début février à Île Maurice pour travailler à l'hôtel LONG BEACH RESORT: au programme 2 heures de sport tous les jours. Une heure de yoga Vinyasa le matin et 1 heure de renforcement musculaire en fin de journée. Tout s'est très bien passé. Seule la chaleur des premiers jours étaient un peu dure mais avec beaucoup d'eau, des siestes et de la baignade pour récupérer, c'était le pied !

Pour ce qui est de mon aménagement au quotidien, et pour assurer mes rendez-vous avec plus de sécurité, j'ai arrêté de me déplacer en scooter et j'ai misé sur la voiture ou le vélo électrique quand le soleil veut bien sortir son nez. Du coup, moi qui avait du mal à lâcher le rythme intense de ma course folle au rendez-vous, j'ai ralenti mes cours, travaille plus au bureau et espace plus mes rendez-vous.

Là encore, ça bouscule beaucoup d'habitudes, pas facile tous les jours d'accepter ces changements mais j'y travaille !

Et sur le plan médical, ça donne quoi ?

Prise de sang tous les mois pour vérifier la toxo... L'écho du 5ème mois révélait que mon bébé avait les bonnes mensurations. Il mesure entre 20 et 25 cm. On vérifie le cœur, la tête, sa colonne... J'ai même son poids : 500gr ! Et j'apprends qu'il bouge beaucoup ! "Ah bon ? Je ne m'en était pas aperçu tiens. Soit c'est un bébé yogi qui enchaîne les postures, soit c'est un futur boxeur ! " Nous découvrons aussi son visage. C'est merveilleux ces échos en 3D. Bébé était en train de bailler... Nous sommes aux anges et apaisés.

Le gynéco m'a aussi demandé de me balader avec tout mon dossier médical à l'île Maurice et de mettre mes bas de contention pour les 11h de vol et de prendre un aspirine juste avant le vol pour optimiser la circulation.

Mon nerf sciatique ne me fait presque plus souffrir, mon estomac peut recevoir un peu plus de nourriture. Globalement, je suis en bonne forme.

Portrait Julie 5 moisEt la tête, ça va comment ?

En ce 5ème mois, les hormones sont toujours en mode montagnes russes. J'ai eu beaucoup de mal à supporter les remarques incessantes des gens sur le fait de ne pas prendre assez de poids. Leur jugement sur mon métier, la quantité de sport hebdomadaire etc... Les questions du style : "quand arrêtes-tu de travailler, et de faire du sport ? " Même si cela venait parfois d’un bon sentiment. J’avais l’impression de devoir me justifier constamment.

Il faut être sacrément sur de soi et s’écouter pour assumer ses choix dans la vie et encore plus quand vous êtes enceinte. Depuis l'enfance, j'ai subi des remarques sur mon physique trop musclé à l'époque, sur la dose de sport pratiquée plus jeune (oui, pour la gymnastique c'était une bonne 20aine d' heures par semaine depuis l'âge de 12ans) et là, rebelote... Sauf que je ne suis plus une enfant et qu'il faut savoir se détacher.

Pas simple me direz-vous, surtout quand vos hormones vous font vriller en 2 secondes ! La différence pose toujours un problème et renvoie à l'autre beaucoup de chose. Et c'est d'autant plus vrai pendant la grossesse. Alors, je continue de m’appliquer cette devise : Fais de ton mieux et ce qui est bon pour toi !

Le yoga m'aide énormément, et me permet de lâcher prise au quotidien. Il apaise mes angoisses de femme, de chef d'entreprise, de future maman... Si je devais conclure ce 5ème mois, je dirai que pour moi, c'est la transition... Le passage où vous commencez à arrêter de vous battre contre tout car vous voyez bien que votre corps a pris le dessus et que vous êtes bel et bien enceinte avec cette petite vie qu'il faut chérir à l'intérieur.

Julie,

4ème mois de grossesse : bassin en mutation !

15 février 2018 Grossesse 4 mois

Et la magie de la grossesse continue... Après 12 semaines de galères et de mutation, serais-je en train d'apercevoir la lumière au bout du tunnel ? Comme par enchantement, mes nausées se sont envolées du jour au lendemain ! Incroyable comme si nous avions un compteur intégré dans le corps. Je sens que je passe un cap, mon corps est en constante adaptation, tout bouge à l'intérieur. J'ai parfois des pertes d'équilibre car mon centre de gravité est en train de se déplacer vers l'extérieur. Conséquences de la grossesse ? certaines postures de yoga me demandent encore plus de concentration. Qu'est ce que cela va être d'ici quelques semaines !

Sur le plan médical, le 4ème mois est sportif :

Étant à Paris, il faut s'organiser !!! C'est presque militaire. L'anticipation est le maître mot :

  • Choisir son hôpital et réserver sa place pour accoucher: et j'opte pour la solution d'être suivie et accouchée par le gynéco de l'hôpital suite aux recommandations de mon médecin généraliste. Du coup, me voilà avec un mec comme gynéco... Gloups, je dois passer le cap !
  • Caler toutes les échos et les rendez-vous : Après qu'il ait accepté mon dossier, me voilà avec des rendez-vous calés jusqu'au mois d'avril ! J'avoue que c'est stressant et moi qui ne vais jamais chez le médecin, et très rarement à la pharmacie en temps normal, j'ai l'impression d'être envahie par la médecine ! Et puis, tous ces rendez-vous, il faut leur trouver une place... Et quand on travaille en même temps, votre agenda devient un TETRIS géant ! Les cours, les agendas des coachs à gérer, les tournages à caler et des clients à chouchouter, les trajets à effectuer dans une ville au bord de l'explosion quotidienne...ça fait beaucoup... Il en faut des séances de yoga pour prendre du recul...
  • Rencontrer la sage-femme : Vous savez, cette bonne fée qui n'est autre ma cousine ! Oui j'ai opté pour un travail en famille, je suis très clanique... et elle m'annonce que j'ai 7 rendez-vous à caler pour être au point avant l'arrivée de Pépito ! Là, j'explose de rire tellement tout cela me paraît irréel. J'ai l'impression de basculer sur une autre planète ! Je me suis sentie dans un sens accompagnée par toute cette mise en place, mais aussi submergée de rendez-vous pas prévus à titre perso !!

Et dans tout cela, comment il va Pépito ?

pépito 12 semainesNous avons fait notre petit bonhomme de chemin et avons passé le cap des 3 mois. Ce petit œuf magique est bel et bien accroché et a choisi de rester. Je suis aux anges. Pépito se porte hyper bien et je pense même que ce bébé a un tempérament déjà bien trempé ! Lors de cette première échographie à l'hôpital, nous avons ( la sage femme, mon compagnon et moi) tenté pendant 1 heure d'apercevoir son profil pour faire les vérifications mais il en avait décidé autrement. On s'y est repris à 3 fois. Je me revois en train de sauter à cloche-pied pour le secouer et tenter de le faire bouger. Mais non ! il nous tournait le dos, se grattait la tête mais n'était pas décidé. Cela nous a permis de voir sa magnifique colonne vertébrale et d'admirer la magie de notre corps. Néanmoins, je reste persuadée qu'il a le caractère têtu de son père ? lol J'ai aussi fait tous les tests, oui parce que à 35 ans vous êtes "vieille" et vous basculez dans la catégorie "grossesses qui commencent à être à risque" ! ça fait plaisir :) Mais je m'en fous car Pépito a décidé de rester ! Ah, oui au fait, après cette écho, impossible de continuer à l'appeler Pépito ! J'ai eu la preuve devant mes yeux qu'un petit être était en mouvement et il ne ressemblait plus du tout à une graine; mais a un petit bébé tout chou. De Pépito, il est passé à BEBE !!! C'est un vrai cap dans ma tête. Je peux me laisser complètement glisser dans cette nouvelle vie sportive remplie d'amour...

Bon, n'empêche que pour paraphraser une amie : " Bébé organise sa chambre" et sur le plan physique se traduit par :

  • un ventre douloureux car ayant les abdos très compacts, mes organes sont mis à rude épreuve. C'est un peu comme faire le grand écart quand vous êtes raide comme un manche à balai :) Les organes se déplaçant, ma tablette de chocolat s'écarte pour faire de la place, le muscle le plus profond, le transverse s'étire encore et encore, sauf que c'est tout l'inverse que je lui ai jusqu'à présent demandé ! Du coup, mon ventre me gratte, j'ai l'impression que ma sangle abdominale va exploser... et comme les abdos sont accrochés dans le dos, tout bouge !
  • le nerf sciatique droit me lance car la position allongée sur le coté la nuit étire fortement les muscles des fessiers, les ligament du bassin. Bassin qui est en mutation, qui s'ouvre... Allez + 5 cm de tour de fesses mais c'est pour la bonne cause !

Sur les conseils de mon généraliste, je file chez le kiné pour m'aider à faire de la place... Allez hop: 12 séances à caler dans l'agenda. Pour moi c'est la révélation : Je dois aider mon bébé à trouver sa place au quotidien, car plus il sera à l'aise, plus je serais en mesure de bouger et être détendue.

La stratégie quotidienne du 4ème mois ? Gagner en souplesse

  • la taille,
  • les abdos
  • l'avant des cuisses
  • détendre le bas du dos pour soulager la colonne et la garder bien mobile.

Du coup, je suis heureuse de partager avec vous une de mes séances de yoga en vidéo pour vous aider à faire de la place et faire corps avec Bébé... Elle dure 30 minutes...

La suite au prochain épisode car j'ai encore pas mal de chose à vous partager ! N'hésitez pas à partager aussi vos souvenirs ou conseils. C'est toujours intéressant de connaître aussi votre aventure !

Namasté !

Julie,

A l’aube d’une nouvelle vie !

15 JANVIER 2015 grossesse Et bien, je vous l'avais promis depuis le 25 décembre à l'annonce de ma grossesse... Je vous embarque avec moi pour suivre mon aventure de future maman ! Au préalable, pour re-contextualiser : J'ai 35 ans, je suis coach sportive (Forme et bien-être) et c'est ma toute première grossesse. Bien que médiatisée depuis mes 25 ans, je n'ai jamais été du style à raconter ma vie privée, ou du moins très peu. J'ai toujours pensé que cela ne vous intéresserait pas et pour être honnête, j'avais aussi envie de garder ma vie privée... et bien privée :) Mais suite aux nombreux messages que j’ai reçu à l’annonce de ma grossesse, vous m'avez donné envie de partager et d’échanger avec vous sur cette fabuleuse aventure. Je savais aussi que je ne pourrai pas vous cacher longtemps ma transformation physique ! C'est plus dur maintenant de faire des vidéos de coaching ventre plat !!

A l'aube de cette nouvelle vie, je ne vous cache pas que c'est un vrai chamboulement :

  • d'abord en tant que femme
  • puis de sportive
  • en tant que coach forme et bien être
  • et enfin pour la businesswoman que je suis. Être à son compte et être future maman c'est un sport !


Bref, j'ai donc envie de vivre cette grossesse avec vous comme une expérience au jour le jour et de vous raconter tout cela avec beaucoup d'humour et d’honnêteté en insistant sur des points tel que l'alimentation, les changements d'entraînement, les émotions fluctuantes, le changement de corps, le regard de la société etc etc...

smart portraitJe ne suis pas du style à tellement mâcher mes mots (maux !!!) et je pense que dire tout haut ce que les femmes pensent tout bas sur la grossesse est un peu une partie de la mission que je me suis donnée :) Comme beaucoup de femmes, j'ai tendance à tout maîtriser, et à commencer par mon corps depuis mon enfance. 25 h de gymnastique par semaine depuis votre plus jeune âge, ça marque un peu quand même !!

Je n’ai jamais été le genre de fille à vouloir être mère à tout pris. Après l'annonce de ma grossesse, je me suis penchée sur les blogs de maternité, de femmes en quête de maternité... La détresse que cela pouvait provoquer... Je ne me suis jamais sentie ainsi. D’ailleurs pour tout vous dire, adolescente je ne voulais même pas du tout d’enfant. J’étais bien trop occupée par mes entrainements de sport et mon planning de compétition. Ce qui m’a valu les foudres de mes copines d’internat qui s’insurgeaient lorsque je leur faisais par de ma non envie ! Au fil des années, j'ai évolué mais en me disant que si les choses devaient arriver, elles arriveraient. Mais que je n'étais pas pressée ni prête à tout pour avoir un enfant. D'ailleurs, je suis persuadée que c'est tout au fond de nous, dans notre inconscient que les choses se jouent. Un jour, on trouve le bon papa ou il nous trouve (un autre sport en soi !!) et avant même de penser: "c'est le bon" votre corps est déjà en pleine mutation :)

J'ai donc choisi de mener ma barque, m’éclater dans mon travail, voyager, monter ma société de m'épanouir au contact des autres. Croquer la vie à pleine dent avec cette philosophie très yogique: " Les choses arrivent quand elles doivent arriver, il faut laisser faire les choses...et profiter de chaque instant" C’est donc dans cet état d’esprit que je vis depuis pas mal d’années... Et je pense que cette grossesse est arrivée au moment où ma vie avait le gout d'une douce balade au fil de l'eau...

Alors, prêt à ouvrir ce nouveau chapitre qui arrive en début de semaine prochaine ?

Je compte sur votre soutien !

Amicalement,

Julie