Julie Champi aout 18Demain, c'est ma rentrée parisienne ! 3 mois sont passés depuis l'arrivée de ma petite fille. Je suis soulagée d'avoir passé ce cap ! C'était intense, dure et merveilleux à la fois. Le non rythme, vous vous souvenez ? C'est l'univers que je vous décrivais après l'arrivée de mon petit ange. Et bien, ça a continué durant le 2ème et la fin du 3ème mois : Pas de planning, de la mise à disposition uniquement car j'allaite. Impossible d'anticiper quoi que se soit; apprendre à vivre au jour le jour, ne rien programmer. Et puis, ce stress qui n'aide pas à récupérer car bien qu'assez zen, je suis inquiète. C'est viscérale, inexplicable. Une maman louve...

Et puis physiquement, j'ai eu l'impression d'être passée sous un bus tellement mon corps était fatigué. Je ne me reconnaissais plus :

  • de nouvelles forme,
  • une peau très étirée,
  • des douleurs un peu partout.
  • Une endurance musculaire disparue.
  • Et toutes les questions qui vont bien : Vais-je retrouver mon énergie ? Comment ma vie va s'organiser ? Et mes sensations, cette connaissance de mon corps quasi par cœur, est ce que cela va revenir ?

Lors de ma grossesse, j'avais pris 13kg, peut être même 14 ! On n'est plus à un kilo près. 10 jours après avoir accouché, je me délestais de 10 kg. Hop, d'un coup ! Ça c'est un régime qui cartonne : Un bébé en moins, le placenta, l'eau dont est gorgé le corps. J'ai aussi décidé d'allaiter ce qui accélère le métabolisme pour être productive mais fatigue énormément... Pendant 2 mois, j'ai laissé mon apparence de coté car mon unique objectif était de nourrir ma fille, de subvenir à ses besoins, de la chouchouter, de la protéger mais aussi de reconstruire ce corps de l'intérieur pour être moins fatiguée. Le sport, j'en avais plus tellement envie à vrai dire. Par contre, suite à de nombreux messages sur les réseaux sociaux, voici mes 2 exercices clés pour m'aider à récupérer et que je vous recommande vivement tout de suite après l'accouchement :

- Bastrika Abdominal : Restez allongée et travaillez tous les jours votre ventre avec cette respiration. Elle permet dès le lendemain de votre accouchement d'aider vos organes à reprendre peu à peu leur place. installez-vous bien à plat sur votre lit, les jambes allongées, les mains derrière votre tête. Inspirez et gonflez le ventre doucement. Expirez et creusez votre ventre doucement au maximum. Puis, aspirez comme si vous plongiez la tête sous l'eau. Votre diaphragme s'ouvre alors. Maintenez le plus possible cette posture. Inspirez de nouveau et laissez votre ventre se gonfler à nouveau. Cette respiration est le secret de votre retour à la station debout sans trop de cata pour vos organes et un ventre plat. A faire tous les jours au moins 6 à 8 fois. Au début, ça fait mal puis vous verrez vite les résultats.

- Les abdos par hypopression : Toujours allongée bien à plat, cette fois-ci les jambes fléchis. Décollez votre genou droit et montez votre cheville droite au moins à la hauteur de votre genou. Glissez les mains sur votre genoux droit. Inspirez en ouvrant bien les côtes, puis expirez en serrant très fort votre périnée et en rentrant le ventre sans bouger votre bas du dos. Changez ensuite de jambe. Cet exercice permet à vos grands droits de revenir à leur place en douceur et de redonner de la tonicité à votre périnée. C'est aussi un excellent travail pour le muscle transverse (sous la tablette de chocolat) de se resserrer. 8 fois de chaque jambe tous les jours.

Cet été, j'ai repris le yoga, la marche... Le yoga très tranquillement car suite à mon accouchement, j'ai eu un déplacement de la symphyse pubienne ! Alors, oubliez, les postures qui sollicitent les ouvertures de bassin ou trop les abdos. Il a fallu être patiente, se concentrer sur le rééducation du périnée pour consolider tout cela. Aujourd'hui, ça va mieux, j'ai repris lors de mon dernier stage en Champagne la course à pied, le renforcement musculaire et presque toutes les postures de yoga. Mais je dois encore être patiente pour récupérer toute ma mobilité au niveau du bassin. Cela peut prendre encore 6 mois... Mais la bonne nouvelle, c'est que j'ai peu à peu retrouvé mon énergie et mes repères. Il me reste encore 1,5 kg à perdre pour retrouver mon poids d'avant grossesse. Mais le plus important est que je puisse rentrer dans mon jeans "test" ! Que c'est bon pour le moral :) Pour ce qui est de mon ventre et ma tonicité, le temps sera mon allié. Je me laisse jusqu'en novembre pour retrouver mon énergie et la totalité de mes capacités physiques !

N'oublions pas, il faut 9 mois pour faire un bébé et autant pour retrouver son corps. Et puis, on ne va pas se mentir, nous ne sommes pas toutes égales face à une grossesse. Par contre, le sport avant comme après est un précieux allié. On retrouve son énergie, l'envie de s'occuper de soi, et de la force pour s'occuper de nos bébés d'amour.

Alors courage à vous toutes et belle rentrée à celles qui sont comme moi : de retour après une expérience incroyable !

Namasté !

Julie,