13 avril 2017

woman eating pizza

Un dîner au restaurant, un anniversaire, un repas en famille, les chocolats de Pâques... soit toutes autant de raisons et de sources de tentations pour nous faire sortir du droit chemin. Aujourd'hui je vous donne mes 5 astuces pour apprendre à gérer les écarts, car après tout se faire plaisir fait aussi partie de l'équilibre alimentaire ;)

Gérer ses écarts c'est :

1. Faire des choix : Soyez stratège! Face à une diversité de plats on garde les bons réflexes, avec les associations d'aliments (protéine/légumes ou légumes/féculents), on se fait plaisir sur entrée/plat ou plat/dessert  et on se limite sur les extras (apéritifs, pain, mignardises avec le café...). On craque pour de bons produits de qualité plutôt que pour de la nourriture industrielle transformée. Un élan de gourmandise? N'accumulez pas des bouchées coupe-faims avant de finalement craquer sur ce qui vous fait envie depuis le début, car au final votre consommation sera bien plus conséquente que si vous vous étiez directement autorisés cette gourmandise. Lâchez-vous sur ce qui vous plaît vraiment!

2. S'écouter  : On mange à sa faim mais pas plus! Se resservir ou non voilà une bonne question. Restez attentif, on évite d'aller jusqu'à un point de gavage, on s'arrête avant. Il est conseillé de manger jusqu'à 80/90% de notre satiété afin de privilégier une bonne digestion, d'éviter les maux d'estomac, et le coup de mou qui suit le repas. On prend le temps de manger, au moins 20min afin de laisser le temps à notre cerveau d'envoyer le signal de satiété. Enfin on active sa mâchoire, on mastique correctement chaque bouchée afin d'en libérer toutes ses saveurs d'une part mais également pour entamer le processus de digestion et permettre une meilleure absorption des nutriments dans l'estomac et l'intestin.

3. Améliorer sa digestion avec le yoga : Faites du yoga votre allié pour favoriser votre digestion. On choisit des postures qui engagent une flexion au niveau de la taille (guerrier, triangle...), des postures au sol, un ou deux genoux ramenés à la poitrine, en torsion ou non pour masser notre organisme de l'intérieur. On maintient ses postures entre 3 et 5 respirations. Pour aller plus loin on finit avec un automassage du ventre circulaire, dans le sens des aiguilles d'une montre. On aime les huiles Eona :)

4. Bouger avec le HIIT training : On a bien mangé, il est maintenant l'heure de se bouger. On part sur un circuit type HIIT training avec 3 exercices pour booster votre métabolisme. Je vous propose d'enchainer des jumpings jacks mains à la taille, suivit d'une série d'abdos papillon, et de finir par le grimpeur. On tient chaque exercice 30sec puis on récupère sur 30sec, on fait entre 3 et 5 tours de circuit. Vous pouvez aussi compléter avec 3 à 6 sessions de 30sec à 1min de corde à sauter. Le tout se fait avec LA MAISON bien verrouillée. À vous de jouer!

5. Opter pour des journées en couleur : Il peut y avoir des périodes où l'on enchaine les repas copieux, dans ce cas c'est peut-être le moment de repartir sur une journée bleue constituée d'aliments liquides (thé, soupe, jus de fruit) suivit d'une journée verte constituée de fruits et de légumes sous toutes leurs formes, pour mettre votre organisme au repos. On privilégie des activités calmes et du repos pour ces deux journées. Ensuite vous n'avez plus qu'à reprendre votre plan alimentaire.

Vous avez maintenant toutes les clés en mains pour trouver votre équilibre, je compte sur vous!

bouton je commence mon coaching

Julie, votre coach