Restons connectés

Bienvenue dans son univers !
Blog

Cultiver sa bienveillance

Hello à tous,

Aujourd’hui, je vous parle de la bienveillance… envers les autres, mais avant tout envers soi. Vous m’en parlez souvent sur Instagram :  « Comment fais-tu pour garder la tête froide ? Comment tu gères ton business ? Comment restez cool et être bien dans ses baskets ? « 

Alors voici ce que je vous réponds !

Qu’est ce que la bienveillance ?

Depuis un moment, le terme bienveillance est un peu partout. Il fait parti des mots tendances avec  « écoute de soi », « compassion », « confiance en soi » , « résilience » etc…

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis la pandémie COVID 19, nous avons été ballotés par d’innombrables émotions plus violentes que d’habitude : la peur, la colère, la tristesse, en passant par un semblant de sérénité lorsque nous étions enfermés chez nous. Nous avions l’impression d’être en sécurité face aux images que la Tv nous renvoyait :  la maladie, l’absence de vaccins, l’effondrement de l’économie. C’était dur, très dur surtout si vous faisiez partie des ces personnes qui  laissaient leur mental prendre le dessus et se retrouvaient envahit par des pensées négatives…

Après presqu’une année  et demie de tempête et le « peut être » retour de la pandémie,  ne serait-ce pas le moment de faire une pause ? Et d’utilisez ce mot magique : La bienveillance ?

Dans le dictionnaire, on lit la définition suivante : « disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui » Il vient du mot latin : benevolentia , qui veut dire bienveillance, affection, dévotion, dévouement mais aussi manifestation d’amour, d’affection.

D’AMOUR ! Car oui, il s’agit bien de cela…  Etre dans la bienveillance c’est faire craqueler doucement la carapace autour de notre cage thoracique et laisser entrevoir la lumière qui vient de notre cœur. De notre âme. Ce sentiment, ce feeling, est très réconfortant et nous le produisons tous !!

Pour ma part, je crois que depuis la naissance de ma fille, j’ai été frappée par tant d’amour que j’ai voulu entretenir cela… Cette bienveillance tournée vers soi, cet amour des autres et de soi se travaille activement, quotidiennement. Il a été un outil incroyable pour me rassurer, m’apaiser, et avancer à bien des égards dans ma vie privée comme professionnelle.

Comment cultiver sa bienveillance ?

  1.  Réaliser que nous ne sommes pas nos pensées !! Elles sont produites par notre mental, tournent souvent en boucle mais nous avons la capacité de les observer… et même de réaliser qu’elles peuvent être négatives ou positives. Pour cultiver notre bienveillance, c’est à nous de reformuler ces pensées lorsqu’elles sont empreintes de négativités pour en faire des pensées apaisantes, qui nous donne la force d’aller d’aller mieux.  Par exemple : Je ne supporte plus cette situation de devoir travailler seule à la maison ! Transformez là en : « Mais quelle challenge de devoir apprendre à travailler seule, cette expérience va me faire progresser même si je suis angoissée. Je vais me laisser le temps ». Ou « J’en ai marre de ne pas pouvoir m’organiser sur le long terme » en « et si je prenais les jours les uns après les autres ? Un bel exercice pour arrêter de vouloir tout contrôler. J’apprends le moment présent ».

Le mental est comme un muscle, il a besoin d’entrainement, pour le tonifier, rendre plus fort et plus endurant.

2. Je travaille ma respiration  ! C’est en respirant que nous installons une distance entre ce que nous sommes, (ce que nous nommons l’âme) et notre mental. En prenant conscience de notre respiration, nous décidons de nous poser, et de calmer notre petit singe intérieur créateur de trouble. Cela peut être par exemple :

  • En rentrant dans la voiture le matin alors que l’on est à la bourre pour déposer les enfants à l’école. Faire quelques soupirs, avant de démarrer le moteur. Cela fait perdre 30 secondes vous me direz, mais ces 30 » vous ramèneront à l’essentiel : vous êtes en vie et avec vos enfants !
  •  Avant de prendre son téléphone pour enchainer avec une conversation téléphonique qui pourrait s’avérer désagréable. Respirez, concentrez-vous quelques instants sur les mouvements de votre cage thoracique. Vous allez sentir un apaisement, et serez dans de meilleures dispositions pour votre conversation téléphonique. Il se peut même que cela se passe bien 🙂

C’est cela être dans moment présent et cela fait du bien; du bien de se sentir vivre, d’avoir la capacité de  relativiser. C’est cela la bienveillance envers soi. Vous remettre au premier plan grâce à cet amour. Je vous invite d’ailleurs à retrouver ces exercices de respiration  lors de mes séances de Yoga,

3. Inscrire le mot BIENVEILLANCE dans un endroit bien visible ! Dans son agenda, sur son frigo, sur le miroir de la salle de bain , sur le volant de la voiture et on se remercie de prendre un peu soin de nous tous les jours !

Le reste se fera tout seul tant que vous penserez avec votre cœur et non votre mental ! J’ai mis du temps à voir que le mal n’était pas partout. Tout simplement en décidant de voir par un autre bout de la lorgnette, en étant beaucoup plus douce avec moi-même. Et cela fait véritablement du bien.

Belle semaine à vous,

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.