Restons connectés

Kéfir de fruits : les bienfaits sur notre santé

Comme promis voici la recette du Kéfir de fruits ! Cette boisson originaire du Caucase est vieille de 2000 ans et est très facile à faire. Le kéfir est en fait un probiotique obtenu par processus fermentation. Grains de kéfir + le jus de fruits !

J’en fais des cures lorsque je sens que la fatigue me gagne, que ma digestion est ralentie.

Mais le kéfir possède de nombreux bienfaits :

  • Il fait partie des SUPER-ALIMENTS
  • Il est riche en vitamine B, en minéraux et enzymes digestives, et aide le
    système immunitaire.
  • Il améliore la digestion et la flore intestinale.

Les intestins sont nettoyés, et les toxines éliminées grâce aux bactéries et à la levure. Il agit aussi efficacement sur les ulcères et les maladies de la vésicule biliaire.

Il aide le plus grand organe du corps : la peau. Grâce à la consommation de Kéfir, le teint plus lumineux, les petits problèmes de peau sont éliminés et aide à réduire les maladies de peau comme l’eczéma.

Comment préparer votre Kéfir de fruits ?
D’abord, il faut acheter des grains de Kéfir. Petit investissement, car cela coûte 4 € en moyenne pour 2 sachets. J’ai fait le mien avec le Kéfir aux fruits de Plaisance Bio.

Ensuite, il vous faut un bocal en verre qui ferme hermétiquement. Une contenance d’au moins un litre. Mettez un sachet de graines de Kéfir puis ajoutez 2 rondelles de citron bio, 2 figues ou abricots secs. Ajoutez 2 cuillères à soupe de sucre en poudre.

Et enfin, ajoutez votre litre d’eau. Refermez et laissez de coté à température ambiante pendant 24 à 48h pour que la fermentation se fasse.

C’est simple, votre boisson est prête lorsque les figues sont remontées à la surface !!

Récupérez une épuisette et transvasez la boisson tamisée dans une bouteille en verre et placez-la au frigo.

Reste dans l’épuisette : les grains de Kéfir et les fruits. Jetez les fruits, et recommencez l’opération avec de nouveaux fruits et de l’eau. Vous pouvez utiliser jusqu’à 8 fois vos grains ! Ils sont vivants et se nourrissent du sucre !

Mes gestes Détox d’après fêtes

Nous y sommes, que l’aventure commence.

Je vous souhaite une merveilleuse année 2019 dans ce qui est pour moi le plus important : la bienveillance… d’abord à votre égard. Faites ce qui est bon pour vous, votre santé physique et mentale, ménagez-vous et faites vous confiance ! Voilà c’est dit !!

J’ai passé la fin 2018 dans ma maison en Champagne et j’y ai aussi attaqué l’année 2019. Comme vous tous, j’ai beaucoup mangé, bu et veillé tard ! Alors, comme je le dis à chaque fois, il faut savoir être stratégique avec son alimentation. Lorsqu’il est l’heure des écarts, des fêtes, des bons craquages : zéro culpabilité ! Chaque bouchée doit être un plaisir, un moment de partage. Mais une fois le calme revenu, il faut savoir retrouver un équilibre et faire preuve de discipline pour alléger ses organes tels que le foie, les reins, le pancréas (et tous les autres !) qui ont été bousculés à la suite de nos excès.

Alors voici mes gestes détox pour aider mon corps à évacuer les déchets, se nettoyer et faire peau neuve.
1 * J’élimine l’acidité
Mon éternel jus de citron pour basifier le pH du corps. Permettre à votre intérieur de retrouver un équilibre acido-basique en osmose. Car l’acidité causée par les excès alimentaires et autres liquides en tous genres (si vous voyez ce que je veux dire) rendent votre corps acide. Trop d’acidité amène des inflammations : tendinites, prise de poids, mauvaise digestion etc… Alors, j’adopte comme tout au long de l’année le réflexe : 1/2 citron pressé + eau tiède à jeun le matin.

2 * Je transpire
Mes joujoux fétiches du moment : la corde à sauter et le rameur car le froid et mon bébé, on eut raison de mon organisation à vouloir sortir par tous les temps ! Pour ce qui est de la corde à sauter, j’utilise une corde qui est à base d’élastique ! Je peux ainsi faire des sauts et alterner avec des exercices de renforcements musculaires avec la corde-élastique : squats, fessiers, abdos. J’enchaine 100 sauts puis un exercice que je change à chaque fois. Et je fais ce circuit 5 fois. C’est hyper efficace pour secouer le petits gras qui a tenté de s’installer pendant les fêtes. Faut pas déconner quand même, je ne vais pas me remettre de ma grossesse pour succomber aux kilos d’après fêtes !!! Si vous êtes vous aussi tenté par ma corde à sauter, direction ma boutique !

3 * Je draine et retrouve une flore intestinale impeccable !
Et cela passe par l’hydratation bien évidemment. L’hiver, il m’est plus difficile de boire alors ma peau s’en ressent beaucoup plus, surtout post grossesse. Ça vous a aussi fait ça les mamans aguerries ??! Encore un truc que l’on ne m’avait pas dit 🙂 Bref, je fais une cure de chlorophylle liquide pendant 2 mois de façon très intense. Cela m’oblige à m’hydrater, et grâce à sa couleur verte dans ma bouteille d’eau, elle me fait de l’œil ! Du coup, tout au long de la journée, je draine, élimine la cellulite (ça c’est cadeau !!) et je répare ma flore intestinale qui fait grise mine à cause des excès des fêtes. La chlorophylle se consomme facilement : ajoutez une cuillère à soupe dans votre bouteille d’eau et consommez là toute la journée ! La bouteille se conserve au frigo. 1 bouteille = 1 mois.

Pour tenter l’expérience detox, elle vous attend dans ma boutique en ligne.

4 * Je fais les bonnes associations alimentaires
Déjà au quotidien, c’est mon cheval de bataille. Je vous le répète suffisamment lors de mes stages mais le fait de ne pas mélanger les glucides (féculents en partie) et les protéines animales (viandes et œufs) vous permet de mieux digérer. Alors si vous devez commencer cette expérience, c’est maintenant qu’il faut le faire. Une fois que vous avez mangé pendant 15 jours sans vous arrêter tout ce qui vous passait sous le nez ! Faites le test, ça change la vie mais aussi votre digestion, votre métabolisme, votre énergie. Alors on mélange par exemple : les pâtes avec les légumes et la viande avec les légumes !

Voilà, maintenant c’est à votre tour de vous y mettre ! Ne vous découragez pas, 2019 est une belle année pour commencer à vous prendre en main de manière intelligente !
Namasté !

Julie, votre coach

Le ghee, l’or de l’ Ayurvéda !

Il était grand temps que je réponde à vos questions concernant le Ghee ou beurre clarifié ! Le ghee nous vient d’Inde et plus précisément de la médecine ayurvédique.

C’est un beurre dont on a extrait l’eau, le lactose et les protéines. Si vous aimez le beurre, vous adorerez le ghee car en plus il ne s’oxyde pas. Et vous l’adorerez encore plus quand vous réaliserez la multitude de bienfaits sur la santé.

Pour ma part, je consomme le ghee le matin ou dans le journée quand je ressens le besoin de me chouchouter. Avec le jus de citron, ce sont mes gestes détox et bien-être. Je prends une demie cuillère à café que je plonge dans un verre d’eau tiède, presque chaude et je bois mon breuvage au moment du petit-déjeuner ou à jeun avant ma séance de yoga… J’ai l’impression que cela me nettoie de l’intérieur et m’apaise à chaque gorgée. J’en ai d’ailleurs souvent pris lorsque j’étais enceinte.

Alors comment fait t’on soi-même son beurre clarifié ?
C’est très simple, achetez 1 plaquette de beurre bio. Vous ferez l’équivalent de 2 petits pots comme sur ma première photo. Mettez le à fondre à feu doux pendant un bon 1/4 d’heure. Observez la mousse qui s’en dégage. Ôtez la casserole du feu et avec une cuillère à soupe, retirez la pellicule mousseuse. Ce sont toutes les impuretés et l’eau du beurre. Faites à nouveau chauffer le beurre à feu doux une quinzaine de minutes et ôtez encore une fois ce qu’il reste.
Passez votre beurre à la passoire, versez le ghee dans un pot en verre et attendez que cela refroidisse un peu pour refermer le couvercle. Pas besoin de le conserver au frigo mais dites vous que vous avez 3 semaines pour le consommer.

Quelles sont les vertus du ghee ?

  • régénérantes,
  • nutritives,
  • nettoyantes,
  • rééquilibre le système digestif,
  • élimine les toxines,
  • soulage les coups de soleil et les brûlures,
  • hydrate la peau, les lèvres, les cheveux.

Vous pouvez le consommer dans de l’eau chaude comme moi ou en mettre dans votre riz, vos pâtes et même faire des soins de la peau, du visage… Pour le visage, je l’utilise lorsque j’ai un rhume, je l’applique sur le contour de mon nez pour m’hydrater ou en masque que je rince après 10 minutes avec une lotion à l’eau de rose ou à base de lait d’ânesse.

Testez et venez me dire ce que vous en pensez !

Julie, votre coach

5 mois postpartum : alors t’as récupéré ?

Et si on se faisait le petit bilan physique de ce 5ème mois postpartum ?

Je reçois beaucoup de questions à ce sujet ! Alors, je me suis dit qu’un petit article serait le bienvenu et que c’est aussi le moment de vous livrer mes astuces beauté et forme !

1# Est ce que j’ai retrouvé ma ligne ?
Globalement oui, je rentre dans mon jean « test » depuis les 3 mois et demi de ma fille. Mais, je savais à l’époque que mon corps était encore en train de changer car j’allaitais. Par contre, dans le détail, il reste du travail 🙂 Sachant que je ne me suis pas acharnée sur ma remise en forme, j’ai laissé faire mon corps. J’ai toujours été confiante là dessus. Souvent, pendant ma grossesse, on me demandait si ça ne ma stressait pas le « après bébé ». La nature est bien faite, mon corps n’allait pas zapper 30 ans d’activité sportive en 9 mois. 🙂
Alors si j’ai un conseil à vous donner : Reprenez en douceur ! Ne brusquez pas votre corps, ne lui transmettez pas plus d’angoisses qu’il doit déjà supporter ! Si vous étiez sportive avant, votre corps sait ce qu’il a à faire. En revanche si vous n’étiez pas sportive avant votre grossesse, il vous faudra un peu plus de temps pour retrouver votre ligne et la case « activité physique » doit désormais faire partie de votre mode de vie !

2# Est ce que j’ai récupéré de ma grossesse ?
Pour moi, se sont 2 choses différentes : avoir la ligne (la partie visible de l’iceberg) et avoir récupéré de sa grossesse ( sensation en profondeur). A cette question , je répondrais honnêtement que non 🙂 D’abord la peau de mon ventre change tous les jours. J’ai toujours été très sèche du ventre, mais 5 mois après, j’ai encore un petit excédent de peau autour du nombril. Genre un petit donut 🙂 C’est un mélange de petit gras qui finira par partir avec l’entrainement et la peau qui reprend peu à peu sa place. Pour l’aider au mieux, j’ai changé il y a peu de crème. Je suis passée à l’huile d’amande douce de chez Phytosun Aroms. Son odeur est très douce, et elle pénètre bien. Je sens que ma peau l’absorbe bien et lui redonne de l’élasticité. Je l’utilise aussi sur ma fille à la sortie de son bain. Posologie : 2 fois par jour !!!

Pour ce qui est de ma masse musculaire, ce mois-ci je commence sérieusement le travail. Alors, oui la reprise de mes cours m’aide au quotidien mais mon corps a besoin de plus pour progresser. Je cours donc les weekends, et alterne avec du renforcement musculaire et des séances de yoga plus intenses sur les abdos. Je sens d’ailleurs que cela tire pas mal au niveau de la symphyse pubienne (l’attache au niveau de l’os du bassin). J’y vais progressivement mais je ne lâche pas ! Mes abdos profonds ont besoin de retrouver leur tonicité. J’ai d’ailleurs 1 séance de kiné tous les 15 jours à présent. Mon ventre est donc d’apparence plat mais à l’intérieur, je sens que les meubles bougent encore un peu !!

3# Qu’est ce qui a changé ?
A ce stade de 5 mois postpartum, et bien pas mal de choses on changé :

  • Ma peau du corps et du visage !!! Elle est devenue plus sèche qu’avant. Je l’hydrate donc plusieurs fois par jour, surtout les jours où je donne plus de cours.

Mes produits phares pour le visage sont ceux de la gamme Chrono Active de chez Docteur Pierre Ricaud. Il y a quelques mois, j’avais découvert grâce à un partenariat leur gamme Body Coach pour le corps et j’avais beaucoup aimé. Lorsqu’ils m’ont demandé de découvrir leur nouvelle gamme pour le visage, j’ai tout de suite accepté de tester. Un vrai coup de coeur pour les texture qui correspondent très bien à ma nouvelle peau : un grand besoin d’hydratation mais qui avec le sport ne peut pas supporter des textures trop riches. Du coup, j’alterne avec le sérum Chrono Active en cours et fin de journée pour régénérer ma peau et le matin, j’attaque ma routine beauté avec la Crème Régénérante Anti-Rides Lift Eclat et le contour des yeux de la même gamme qui tient longtemps et me serre de base de maquillage. Oui, moi qui ne mettait pas de crème contour des yeux, je m’y suis mise car ma peau est devenue beaucoup trop sèche. Merci les hormones. Pour le corps, je suis très basique : Pure Calmille de chez Yves Rocher. Après chaque douche et parfois sur le visage au coucher ! C’est le pot de crème familiale quotidien !

Mes cheveux !!! Alors oui, je sais, c’est l’automne et bla-bla-bla, c’est normal de perdre ses cheveux. Oui, mais là, je vous assure que la chute des hormones en plus et je finis chauve d’ici peu. A chaque passage de mes doigts dans mes cheveux et j’ai la larme à l’oeil et je ne vous parle pas de l’état de la douche après mon shampoing !! Une catastrophe, j’ai l’impression que c’est mon chien qui est venue se laver ! Du coup j’ai décidé de faire la cure RF80 Fureterer. Une ampoule par semaine pour stimuler la repousse ! Je croise les doigts pour que cela fonctionne ou j’opterai pour l’option coiffeur version drastique !!!

  • Mes priorités :
    Je crois que c’est le 2ème effet de la dépression postpartum ! D’abord, vous vous prenez un bus en pleine face pour vous expliquer que maintenant, il faut changer 2-3 trucs et puis une fois que cela se calme, hop, c’est comme si vous quittiez votre ancienne peau. Un peu comme un serpent après la mue… Vous êtes à poil et en fait, c’est pas si mal ! Un vent de liberté malgré tous ces changements et ce nouveau planning réglé sur les biberons/couches de votre merveille !

Mon petit mantra pour finir : La vie est un mouvement perpétuel, vivre ce n’est pas vouloir figer les choses, mais s’adapter à chaque instant pour vivre le moment présent !

Bon dimanche !

Une rentrée, un bébé, et moi

4 mois quasiment que j’ai accouché. Que le temps passe vite ! Il y a pile 1 an, j’apprenais que j’allais être mère… Et me voila quinze jours après avoir fait ma rentrée. Je me pose quelques instants pour faire un petit bilan :

Une rentrée, un nouveau départ !
Comme pour tout le monde, la rentrée est synonyme de nouveau démarrage. Mais ça l’est d’autant plus quand vous avez chez vous avec un nouvel habitant 🙂 C’est vraie petite une révolution ! Alors avant, la « freak control  » que j’étais vous aurait dit qu’il fallait tout anticiper : le problème 1 qui allait arriver puis le problème de la solution que vous aviez trouvé pour votre problème 1. Puis le 2ème problème inhérent au 1 problème… Vous me suivez toujours ? Toujours avoir une longueur d’avance, voir 2 ou 3 même car on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Tout border, caler, décaler, réorganiser et c’est ainsi que je menais mon entreprise, ma vie…

Et puis STOP ! 9 mois pour mûrir, observer, ressentir et finir presque 4 mois plus tard par dire : c’était cool mais je n’ai plus envie de ça !
Aujourd’hui, je me sens apaisée, et beaucoup plus clairvoyante. Un peu comme si ma grossesse m’avait forcée à m’arrêter pour regarder tout autour (normal, je ne voyais même plus mes pieds !) et me poser les bonnes questions.

Alors, j’ai dit STOP :

  • à l’agenda surchargé (bon, pas tout à fait ces 15 premiers jours car c’était la remise en marche mais les semaines qui arrivent sont vachement plus sympa).
  • aux rendez-vous « perte d’énergie ». Oui, vous savez, les rendez-vous qui vous bouffent toute votre énergie et dont vous savez avant d’y aller qu’ils ne servent à rien. Si si, au fond de nous, on le sait. Si on se fait confiance, que l’on respire, on la voit la réponse en gros : « NI VAS PAS, TU TE FATIGUE POUR RIEN, CE N’EST MÊME PAS UN MOMENT SYMPATHIQUE ! »
  • aux aller-retours fatigants. Mieux vaut perdre de l’argent que son énergie qui pourra être mise à profit pour créer des choses qui rapportent plus tant sur le plan perso, que pro.
  • aux « mangeurs d’énergie ». Toutes les personnes qui veulent être vos « amis » pour pouvoir dire qu’ils vous connaissent, vous côtoient pour toutes sortes de raisons qui leur sont propres. Ou parce qu’ils vous font croire que vous avez besoin d’eux alors qu’en fait, c’est eux qui ont besoin de vous. Oui, oui, je suis sûr que vous aussi voyez de quoi je parle. On a tous dans son entourage des « mangeurs d’énergie ». Alors, il fut un certain temps, cela apparaissait agréable d’avoir l’impression d’être entouré d' »amis ». Cela peut parfois rassurer mais en fait, quand on y pense, c’est simplement que rester seul fait peur. Et brasser de l’air et des gens donne l’impression d’exister et d’être moins seul. Mais en réalité, c’est bon d’être debout face à soi même ! Juste en tête à tête, faire corps avec soi pour pouvoir être apaisé et donner de bonnes ondes à ceux que l’on aime profondément.

Et j’ai ouvert les bras :

  • à mon bébé qui tous les matins me sourit avec une telle intensité que les rayons du soleil paraissent faibles. C’est une chance incroyable.
  • à la main tendu de mon compagnon qui tous les jours me montre que nous sommes une famille, une équipe et qu’il n’ y a pas de mauvaises tâches.
  • à l’organisation d’un planning plus logique qui prend en compte tous les aspects de ma vie : famille, business, mes petits plaisirs de fille
  • à ma capacité de dire NON sans me sentir honteuse ni culpabiliser. La fermeté n’est pas de la méchanceté !
  • à moins de stress. Prendre du recul, aller à mon rythme et faire de mon mieux. Viser la qualité plutôt que la quantité. Être humaine tout simplement.

Et tout cela et bien c’est un kif de chaque instant ! J’ai repris mes cours, réorganisé mon planning. Je suis toujours aussi amoureuse de mon métier, mais il passe après ma famille. Mes clients m’ont manqué et je suis heureuse de les retrouver. J’ai laissé mon scooter pour le vélo électrique. Ce qui m’oblige à voir la vie plus cool au rythme de mon pédalage.

Et Physiquement ?
Ça va aussi ! Mon corps retrouve ses marques, ses formes. Un peu de patience encore pour la peau. Je sais que pour certains vous avez l’impression que j’ai absolument récupéré . Mais pas tout a fait : 9 mois pour faire et 9 mois pour défaire. Alors, oui je rentre dans mon 38 mais je n’ai pas encore retrouvé toutes mes sensations :

  • Mes abdos sont encore un peu faible. Ils ont besoin de temps.
  • Mon endurance musculaire est en cours de travail. Là aussi, il faudra encore du temps.
  • Ma souplesse revient peu à peu. N’oubliez pas que j’ai eu quelques soucis au niveau du bassin. Alors, je suis prudente et confiante.

J’ai repris la course à pied à la cool et mon yoga est mon compagnon de tous les jours, ma philosophie de vie !

Petite nouveauté : une tendinite à l’épaule gauche. Oui, oui, mon bébé est un peu lourd ! Alors passage obligatoire chez l’ostéo ! En fait rien de déplacé… Juste de très grosses tensions dans les trapèzes, l’épaule gauche (je suis gauchère), et la nuque bien raide. Au bout d’1h30 de manipulation, je retrouve mon épaule. J’ai appris que les hormones qui inondaient le corps de la femme enceinte étaient responsables de la laxité des tendons et ligaments. Et donc, avec la reprise du sport (un peu intense pour ma part), mon corps était plus sujet à des tendinites.
Voici donc les dispositions que j’ai prise pour m’aider à retravailler et vivre ma vie de maman sans trop de dégâts :

1 # Je bois de la chlorophylle avec mon eau minérale : 1 à 2 cuillère à soupe par jour dans ma bouteille d’eau. C’est un alcalinisateur, et permet donc de limiter l’acidité dans le corps et donc de lutter contre les inflammations. Au delà de ça, c’est un drainant naturel qui m’aide à éliminer mon petit gras 😉
2 # Je limite la viande : acide pour le corps. 2 à 3 fois dans la semaine.
3 # Je consomme beaucoup de légumes à feuilles vertes. Là encore parfait pour limiter l’acidité dans le corps.
4 # Je mets du Curcuma dans tous mes plats. C’est l’épice contre les inflammations !
5 # Je glace mon épaule quand j’ai mal puis je me couvre bien pour garder mon dos au chaud.
6 # Je fais de la cryothérapie : idéal pour les tendons, mais aussi le sommeil qui aide à la récupération !
7 # J’utilise encore plus mon écharpe de portage !

Bon, j’espère que votre rentrée s’est bien passée aussi et que vous prenez soin de vous !
Julie

Postpartum : 3ème mois après l'arrivée de bébé, mes astuces !

Une maman louve… Et puis physiquement, j’ai eu l’impression d’être passée sous un bus tellement mon corps était fatigué. Je ne me reconnaissais plus :

  • de nouvelles formes,
  • une peau très étirée,
  • des douleurs un peu partout.
  • Une endurance musculaire disparue.
  • Et toutes les questions qui vont bien : Vais-je retrouver mon énergie ? Comment ma vie va s’organiser ? Et mes sensations, cette connaissance de mon corps quasi par cœur, est ce que cela va revenir ?
Lors de ma grossesse, j’avais pris 13kg, peut être même 14 ! On n’est plus à un kilo près. 10 jours après avoir accouché, je me délestais de 10 kg. Hop, d’un coup ! Ça c’est un régime qui cartonne : Un bébé en moins, le placenta, l’eau dont est gorgé le corps. J’ai aussi décidé d‘allaiter ce qui accélère le métabolisme pour être productive mais fatigue énormément… Pendant 2 mois, j’ai laissé mon apparence de côté car mon unique objectif était de nourrir ma fille, de subvenir à ses besoins, de la chouchouter, de la protéger mais aussi de reconstruire ce corps de l’intérieur pour être moins fatiguée. Le sport, j’en avais plus tellement envie à vrai dire. Par contre, suite à de nombreux messages sur les réseaux sociaux, voici mes 2 exercices clés pour m’aider à récupérer et que je vous recommande vivement tout de suite après l’accouchement : – Bastrika Abdominal : Restez allongée et travaillez tous les jours votre ventre avec cette respiration. Elle permet dès le lendemain de votre accouchement d’aider vos organes à reprendre peu à peu leur place. installez-vous bien à plat sur votre lit, les jambes allongées, les mains derrière votre tête. Inspirez et gonflez le ventre doucement. Expirez et creusez votre ventre doucement au maximum. Puis, aspirez comme si vous plongiez la tête sous l’eau. Votre diaphragme s’ouvre alors. Maintenez le plus possible cette posture. Inspirez de nouveau et laissez votre ventre se gonfler à nouveau. Cette respiration est le secret de votre retour à la station debout sans trop de cata pour vos organes et un ventre plat. A faire tous les jours au moins 6 à 8 fois. Au début, ça fait mal puis vous verrez vite les résultats. – Les abdos par hypopression : Toujours allongée bien à plat, cette fois-ci les jambes fléchies. Décollez votre genou droit et montez votre cheville droite au moins à la hauteur de votre genou. Glissez les mains sur votre genoux droit. Inspirez en ouvrant bien les côtes, puis expirez en serrant très fort votre périnée et en rentrant le ventre sans bouger votre bas du dos. Changez ensuite de jambe. Cet exercice permet à vos grands droits de revenir à leur place en douceur et de redonner de la tonicité à votre périnée. C’est aussi un excellent travail pour le muscle transverse (sous la tablette de chocolat) de se resserrer. 8 fois de chaque jambe tous les jours. Cet été, j’ai repris le yoga, la marche… Le yoga très tranquillement car suite à mon accouchement, j’ai eu un déplacement de la symphyse pubienne ! Alors, oubliez, les postures qui sollicitent les ouvertures de bassin ou trop les abdos. Il a fallu être patiente, se concentrer sur la rééducation du périnée pour consolider tout cela. Aujourd’hui, ça va mieux, j’ai repris lors de mon dernier stage en Champagne la course à pied, le renforcement musculaire et presque toutes les postures de yoga. Mais je dois encore être patiente pour récupérer toute ma mobilité au niveau du bassin. Cela peut prendre encore 6 mois… Mais la bonne nouvelle, c’est que j’ai peu à peu retrouvé mon énergie et mes repères. Il me reste encore 1,5 kg à perdre pour retrouver mon poids d’avant grossesse. Mais le plus important est que je puisse rentrer dans mon jean « test » ! Que c’est bon pour le moral 🙂 Pour ce qui est de mon ventre et ma tonicité, le temps sera mon allié. Je me laisse jusqu’en novembre pour retrouver mon énergie et la totalité de mes capacités physiques ! N’oublions pas, il faut 9 mois pour faire un bébé et autant pour retrouver son corps. Et puis, on ne va pas se mentir, nous ne sommes pas toutes égales face à une grossesse. Par contre, le sport avant comme après est un précieux allié. On retrouve son énergie, l’envie de s’occuper de soi, et de la force pour s’occuper de nos bébés d’amour. Alors courage à vous toutes et belle rentrée à celles qui sont comme moi : de retour après une expérience incroyable ! Namasté ! Julie]]>

Les 5 bienfaits de la noix de coco

1. Facilite la digestion : La noix de coco est riche en acides gras, précieux aide pour activer la digestion. Ce fruit contient des triglycérides à chaine moyenne. Attention, différents des acides gras saturés à longue chaîne que l’on trouve dans la viande grasse et qui sont lourds à digérer et à décomposer. Les triglycérides contenus dans la noix de coco sont plus facile à digérer et moins aptes à être emmagasinés en tant que gras. Donc ce fruit n’est pas si gras que cela ! 2. Calme la faim : La noix de coco contient une quantité élevée de fibres alimentaires, ce qui la rend idéale non seulement pour aider à prévenir la constipation, mais aussi pour combler l’appétit et calmer la faim. 100g de chair de noix de coco = 9g de fibres, soit près de 35% de l’apport quotidien recommandé en fibres alimentaires ! Alors elle est idéale à croquer avec un yaourt et quelques graines pour le gouter ! 3. Aide à stabiliser le sucre sanguin : Grâce à ses fibres et son faible taux en glucides, la noix de coco aide à stabiliser le taux de sucre sanguin : 100g de chair de noix de coco = 15g de glucides, dont 9g de fibres alimentaires. Par contre, abstenez-vous de consommer les aliments transformés à base de noix de coco. Les aliments du commerce sont souvent plus riches en sucre avec moins de fibres ! La noix de coco mais brute ! 4. Remplace les boissons énergétiques après un effet physique modéré : Après nos séances d’entrainement, boire de l’eau de coco aide à la réhydratation. Attention, par contre pour les longs efforts intenses, l’eau de coco n’est pas assez chargée en sodium. Après une session intense de transpiration, vous devriez remplacer ces quantités perdues en ajoutant une petite pincée de sel à l’eau de coco. 5.Une bonne dose de source de fer, de manganèse, de phosphore et de cuivre : Ce fruit exotique regorge d’éléments nutritifs, à commencer par le fer. Une portion de 100g de chair de coco = près de 13% de l’apport quotidien recommandé en fer. Cependant, le fer de cet aliment végétal est moins bien assimilé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. Vous pouvez ainsi en maximiser l’absorption en la consommant avec des aliments riches en vitamine C, comme les agrumes. Votre jus de ctron le matin par exemple. Le fer joue un rôle essentiel dans le corps car , il régule la température interne corporelle, en contribuant au transport et au stockage de l’oxygène dans les cellules ainsi qu’au maintien d’un bon système immunitaire. Le lait de noix de coco, lui constitue aussi une bonne source de manganèse, de phosphore et de cuivre.   L’équipe de Julie Ferrez]]>